Gaillac s’arrache pour marquer le 3e essai


Gaillac s'arrache pour marquer le 3e essai

SENIORS

Jouée dans des conditions très difficiles, sur une véritable patinoire, cette rencontre valut surtout par sa première mi-temps et les arrêts de jeu, l'UAG décrochant in extremis un bonus cent fois mérité au vu de la débauche d'énergie.

Pourtant, face au vent violent, Olivier Gisquet, encore une fois à la pointe du combat, et ses coéquipiers semblaient avoir fait le plus dur en inscrivant un magnifique essai dès la 18e. Une relance de Nicolas Adell, bien prolongée par Gerbeau puis Rey, fut fructifiée par Vaissière qui envoya d'une superbe passe Girou (adroit sur le coup) à l'essai en coin, qu'il transforma lui-même. L'ouvreur Marty, qui devait sortir blessé (luxation du coude) à la 47e ramena les siens à un point mais le pack de l'UAG, encore une fois dominateur en mêlée et dans les rucks, concrétisa un groupé ravageur en envoyant le populaire Alexis Fasan (son fan-club lislois mené par Patrick Perrier était au grand complet) derrière la ligne.

Rien à déclarer

14 – 6 à la 26e, le match partait sous de bons auspices et pourtant… plus aucun point jusqu'aux arrêts de jeu et pour cause. Une kyrielle d'en-avant, de touches pas droites, des approximations et mauvais choix (des deux côtés), notamment à la 56e où un repiquage intempestif à l'intérieur alors que le grand côté était totalement dégagé annihila un magnifique mouvement avants-trois-quarts. Dommage pour les ailiers Vidal et Montoya peu servis.

Heureusement survint cette dernière mêlée où l'on vit Vaissière (man of the match) chuchoter à l'oreille d'Arroyo juste avant l'introduction. «On avait décidé de faire une 89». Magistralement exécutée avec un mano a mano époustouflant et le bonus au bout du suspense.

L'essentiel est fait pour l'UAG, pas tellement à l'aise sur ces terrains lourds, qui a eu raison d'engranger le maximum de points dans ce bloc car le prochain s'annonce redoutable avec quatre rencontres face à des rivaux pour la qualification.

Journée d'autant plus riche pour l'UAG que le Levezou et Millau ont donné le coup de pouce escompté en s'imposant respectivement face à Pamiers et Cahors.


GAILLAC 19 CASTELNAUDARY 6

MT 14 - 6 Arbitre M Defendi - (Nouvelle Aquitaine)

400 spectateurs environ Vent violent et averses fréquentes

Vainqueurs 3 E Girou (17), Fasan (26), Vaissière (83) 2 T Girou

Vaincus 2 P Marty ( 3, 20) Exclu tempo Raynier ( 11) à Castelnaudary (plaquage haut)

GAILLAC Charly Goze- Montoya, Nicolas Adell, Joyet, Vidal (o) Girou (m) Vaissière Rey, Gerbeau, Merancienne- Généré, Blancal- Fasan, Vello, Olivier Gisquet (cap)

Entrés en jeu : Ducos, Bekhtari, Massoutié, Rieugnié, Arroyo, Servat et Ludovic Adell

CASTELNAUDARY Labatut- Grout, Raynier, Barrière, Coulon (o) Marty (m) Bardet Gortal, Motola, Rouzaud (cap) - Soum, Balonas- Binet, Hamoudi, Ahcini Entrés en jeu Ferriol, Gibeau, Rondeau, Magnier, Batchali, Batigne et Barthez

GAILLAC B 30 - Castelnaudary B 6

La Dépêche du midi - 28/01/2019 - F.B

Revenir à tous les articles