Nos jeunes ramènent les seules victoires du week-end


Nos jeunes ramènent les seules victoires du we

Seniors 1 :

Ils étaient passés très près de l'exploit à Millau mais ils avaient craqué dans les ultimes secondes. Hier, les joueurs du ROC ont su cette fois préserver leur résultat en remportant «enfin» leur premier succès. Les choses cependant ne furent pas toutes simples puisqu'il y a de fortes chances pour que les deux équipes en lice se retrouvent, en fin de saison, à la lutte pour le maintien. C'est le ROC qui rentrait le plus rapidement dans le match et qui produisait du jeu malgré un terrain exécrable et un ballon très glissant. Installés dans le camp tarnais, les joueurs drivés par le duo Guicherd-Fauré ouvraient le score par l'intermédiaire de leur canonnier de service Maxime Barrière.

Lors d'une des rares incursions de Gaillac dans les 22 audois, les visiteurs égalisaient à 3 partout. En fin de premier acte, après une longue période de domination au cours de laquelle le ROC pilonnait la ligne gaillacoise, Alex Raynier, poussé par tout son pack, inscrivait l'essai. Les Chauriens tournaient aux citrons avec ce 10 à 3 au «planchot».

Après la pause, les coéquipiers d'Adrien Rouzaud étaient cueillis à froid par un essai de filou à zéro passe du n° 9 tarnais. Gaillac venait de revenir à 10 à 10. La course-poursuite allait continuer, deux pénalités de Barrière et le ROC menait 16 à 10 (50e).

Gaillac marquait alors son second essai et passait devant, 17 à 16. Mais du côté des locaux, Barrière était dans un bon jour, et deux nouvelles pénalités faisaient passer le score à 22 à 17 en faveur des Audois, (71e). Le ROC allait alors connaître dix minutes très difficiles. En infériorité numérique et acculés sur leur ligne, les locaux allèrent puiser on ne sait où les ressources nécessaires pour repousser leurs adversaires de nombreuses fois à deux doigts d'inscrire l'essai de la «gagne».

Rien n'y fit. Ni les pénalités accordées aux visiteurs qui multipliaient les pénal-touches, ni l'infériorité numérique, les Rocistes voulaient cette victoire et ils l'obtenaient de haute lutte.

Castelnaudary 22 - Gaillac 17

À Castelnaudary (stade De-Coubertin). Arbitre : M. Cyril Perpinan (Limousin), assisté de MM. Abdjallil Khaoulani et Anthnony Pastoret (Pays Catalan). Représentant fédéral : M. Laurent Sola (Pays Catalan).

MT : 10 à 3.

Pour le ROC : 1 essai d'Alex Raynier (41e) ; 1 transformation et 5 pénalités (16e, 47e, 50e, 66e et 71e) de Barrière.

Pour Gaillac : 2 essais de Vayssière (44e) et Rey (51e) ; 2 transformations et 1 pénalité (22e) de Goze.

Évolution du score : 3-0, 3-3, 8-3, 10-3/ 10-8, 10-10, 13-10, 16-10, 16-15, 16-17, 19-17, 22-17.

RO Castelnaudary : Labatut, Greg. Barthez, Planes, Guillaume Barthez, Barbié, (o) Barrière, (m) Chinaletto ; Girard, Bastide, Rouzaud (cap) ; Moussaoui, Ankour ; Alex Raynier, Gibeau, Lala. Entrés en cours de jeu : Ferriol, Bouche, Albouy, Lefort, Albérola, Marti, Romain Raynier.Entraîneurs : Philippe Guicherd et Romain Fauré.

Gaillac : Goze, Wagner, Nicolas Adell, Fougedoire, Ludovic Adell, (o) Servat, (m) Vaissière ; Anthony Clergue, Gerbeau, Rey ; Abrial, Génère ; Yohan Crayssac, Vello, Olivier Gisquet. Entrés en cours de match : Florian Gisquet, Kévin Crayssac, Julien Clergue, Bonafous, Blancal, Remok, Daux.

Cartons blancs : à Gaillac, Anthony Clergue (65e) ; au ROC, Alex Raynier (72e).

Cartons jaunes : à Gaillac, Gerbeau (77e) ; au ROC, Moussaoui (77e).

La Dépêche du midi – 14/11/2016 –  J.M.C

Seniors B :

Défaite 19 à 5 face à Castelnaudary

 

Belascain :

UAG 28 – RC MONTAUBAN 11

Victoire bonifiée 28 à 11 contre Montauban. Pour notre premier match de championnat à Laborie nous n’avons pas été gâtés par le temps. Terrain gras et ballon glissant. Nous subissons d’entrée de jeu un gros pressing des visiteurs du jour qui fond une très belle entame de match, ne nous laissant pas respirer. Les consignes d’avant match ne sont pas respecter par nos joueurs et nous en faisons rapidement les frais face à une équipe déterminée. Hormis une percée d’Arnaud Miatto qui retrouvera Max Ducos en bout d’aile pas grand-chose à se mettre sous la dent. Nous tournons à la pause 0 à 11. Romain Bardou retrouve ses premiers amours en 3ème ligne et se montre agressif en défense faisant reculer nos adversaires. Vincent Alary fait son entrée sur le terrain, et applique les consignes d’occupation du terrain en ajustant plusieurs coups de pied qui s’avèreront judicieux. Nous revenons dans le match et franchirons la ligne à 3 reprises, Pachy et Vincent sonnent la charge accompagné par Corentin Sanchez qui s’affirme au sein du paquet. Dans les prolongations, Kevin Busson achèvera le travail de pic and go en inscrivant le 4ème essai synonyme de bonus offensif solidement épaulé par le vaillant Jean-Michel « Pocok ». Nous livrons une seconde mi-temps qui n’a rien à voir avec la première aussi bien sur l’engagement que l’application. Ce point de bonus nous permet d’occuper temporairement la seconde place de la poule. Nous irons dimanche prochain à Valence d’Agen qui aura à cœur de corriger la déconvenue subit ce dimanche chez nos voisins Graulhetois.

U10 :

Le samedi 12 novembre, les U10 de l’EDR de Gaillac ont participé au tournoi Poussins de Decazeville. Avec une matinée fraîche et brumeuse, ils terminent 1ers de leur poule en ayant remporté 3 matchs avec 1 seul essai encaissé. Ils se qualifient donc pour la poule « haute »  de l’après-midi. Avec toute leur envie et une grande motivation, ils gagnent leurs 4 matchs avec 15 essais marqués et un seul concédé. Ils vont donc disputer la demi-finale du Trophée Boyé face à Millau. L’autre demi-finale opposant le Racing Club de France à la JA Isle-sur-Vienne. Nos petits Poussins de l’UAG sortent victorieux de cette rencontre avec un 3-0.

Reste à franchir la dernière marche : la finale contre le Racing. Malgré une forte domination de nos petits joueurs qui ont passé la majeure partie du temps dans le camp adverse en ayant le ballon, ils s’inclinent sur le score de 1-0 n’ayant pas réussi à inverser le cours du match.

On tient à remercier l’équipe encadrante qui a su leur donner une bonne dynamique et renforcer les bases rugbystiques acquises, les parents venus en nombre soutenir leurs petites têtes blondes, mais surtout les joueurs qui nous ont procuré un immense plaisir et une grande satisfaction par leur qualité de jeu et leur envie.

Revenir à tous les articles