Une belle équipe de l’UAG


Une belle équipe de l'UAG

Equipe 1 :

Gaillac n'est pas encore en Fédérale 1, mais sur ce que l'on a vu hier, la place des rouge et noir dans l'élite amateur ne serait pas usurpée. Pour la der à Laborie de Julien Régnier et Sylvain Dupuy, les hommes de Garrigues et Arru ont réalisé une prestation majuscule en termes d'enthousiasme, de vaillance et de rugby.

Pourtant, au coup d'envoi, lorsqu'on a vu les gabarits charentais comparés à ceux des Gaillacois, on craignait le pire. Une impression certifiée conforme par l'entame de match et ces deux pénaltouches pour enclencher des groupés pénétrants qui tutoyèrent la ligne, sans jamais la franchir. Un péché d'orgueil ou de suffisance, les points ayant sans doute été plus appropriés.

Mais passées ces quelques minutes à serrer les fesses, l'UAG a réagi sous l'impulsion de Julien Vello, très impressionnant hier, à croire que l'ancien Albigeois avait pris double ration de daube de taureau à midi. Deux percées plus tard, Gaillac se retrouvait nanti de 6 unités par la grâce de Charly Goze. Les Charentais, plombés par la sortie prématurée de Bolavucu, n'étaient pas dans leur assiette, secoués qu'ils étaient par la vitesse de jeu des Tarnais. Mais c'est en force, après une penaltouche et un groupé que Nicolas Clergue corsait l'addition (13-0). Saint-Jean, premier de poule et candidat favori pour la montée était au bord du KO.

Les partenaires de Regnier peuvent regretter l'entame de deuxième période et cette erreur stratégique, un lancer en fond de touche à quelques mètres de leur ligne, qui amena un cafouillage aussitôt mis à profit par Darclanne.

Mais l'UAG poursuivait avec le même enthousiasme et sur une belle remontée des trois-quarts, Wagner, bien lancé par Dupuy, était plus prompt à aplatir. Le break était fait, d'autant que les Charentais négligeaient toujours les points au pied pour jouer des pénaltouches bien caviardées par le contre gaillacois. L'UAG elle ne négligeait rien et Charly Goze ajoutait même trois points dans un angle impossible. Restait alors dix minutes et les Gaillacois allaient tirer les barbelés et la langue pour ne pas encaisser l'essai qui aurait pu tout changer en vue du retour. Héroïques jusqu'à la 85e minute, l'UAG sortait grandi de ce 8e de finale. On ne sait si les 15 points d'avance suffiront dimanche prochain, mais au moins les Gaillacois ont-ils fait honneur au maillot et plaisir aux amateurs de rugby qui s'étaient infusés la veille un Racing-Saracens à se décrocher la mâchoire de bâillements.

Gaillac 23 - Saint-Jean d'angely 8

MT : 13-3 ; Arbitre M. Rousselet (Alpes), 1200 spectateurs

Vainqueurs : 2 E N. Clergue (27), Wagner (52), 2 T, 3 P (14, 17, 65) Goze

Vaincus : 1 E Darclanne (43), 1 P (38) Menjoulou

Evolution du score : 3-0, 6-0, 13-0, 13-3/ 13-8, 20-8, 23-8

GAILLAC : Goze; Wagner, Dangles, Fougedoire, Dupuy; (0) Pujolar, (m) Vaissière; Gerbeau, N. Clergue, Regnier; Abrial, Genere; J. Clergue, Vello, F. Gisquet. Entrés en jeu : O. Gisquet, Boddi, Crayssac, Cransac, A. Clergue, Lalliard, Delrieu

Carton blanc. : N. Clergue (37), carto blanc : N. Clergue (73)

SAINT-JEAN : Castera; Pageneau, Bolavucu, Fournials, Darclanne; (0) Menjoulou, (m) Daunivucu; Depauw, Gateau, Vacheret; Praud, Chenin; Traore, Hambert, Kerdrain. Entés en jeu : Dorotte, Celereau, Ndiaye, Lopez, Barral, Mounier, Galopin.

Carton jaune. : Depauw (20)

La Dépêche du midi – 16/05/2016 - FB

Belascain :

Victoire en barrages du championnat de France contre l'ES CATALANE : 15 à 0

Revenir à tous les articles