Week-end difficile…


Week-end difficile...

Equipe 1 :

Le choc annoncé tint toutes ses promesses au niveau du suspense, le public étant tenu en haleine jusqu'aux derniers instants. Par contre, concernant la qualité du jeu, il faudra patienter : manque de cohésion, beaucoup de maladresses et approximations malgré des conditions optimales. Quoi de plus normal en début de saison.

Même Julien Sidobre, coach des vainqueurs et évidemment satisfait du résultat, reconnaissait les lacunes à gommer : «Nous sommes très conscients (avec Stéphane Mellies) du contenu insuffisant, notamment à la finition, mais nous félicitons des valeurs affichées par nos joueurs, notamment en fin de match».

Il fallait en effet être mentalement solide pour choisir la penal touche à la 78' en infériorité numérique plutôt que tenter la pénalité en biais à 15 m de la ligne tarnaise. «Ils ont poussé à 14 !», jubilait Julien Sidobre.

La mêlée gaillacoise

Des valeurs, l'UAG en avait tout autant. Dominés le premier quart d'heure, face au vent, Dorian Gerbeau (omniprésent), Julien Vello et leurs coéquipiers repoussaient vaillamment les assauts adverses, soulagés de voir une touche près de leur ligne gâchée par un lancer trop long.

Mieux même, ils se requinquaient grâce à une formidable mêlée qui châtiait son homologue et offrait à l'artilleur Charly Goze l'opportunité de virer en tête à la pause (6-3).

Des plaquages virulents, de bons soutiens mettaient la pression sur les Lauragais incapables d'exploiter leur puissance supérieure et comme Charly enquillait, les locaux y croyaient de plus en plus, d'autant qu'à la 70', Andehalt écopait d'un carton jaune.

«En fait ça les a survoltés», analysait Julien Sidobre. Du coup, l'ex Gaillacois Patey et ses coéquipiers multiplièrent les groupés jusqu'à cette fatidique 79'.

«Nous avons été sevrés de ballons et avons surtout défendu», lâchait le capitaine Cédric Vaissière qui se projetait déjà sur le déplacement dimanche à St Laurent la Salanque.

La blessure au genou du véloce Thibaut Dangles (qui a désorganisé les trois-quarts), la touche décevante (plusieurs munitions perdues), la réception déficiente des renvois (elle a coûté cher) restent des problèmes à régler mais la vaillance est là.

GAILLAC 15 - VILLEFRANCHE 20

Mi-Temps : 6-3 Arbitre Christophe Bats (Côte d'Argent) Vaincus 5 B Goze 22e 36e 48e 56e 59e

Vainqueurs : 2 E Torrent 52e pack 79e 2T 2B 32e 62e Khedeira Exclu tempo Fougedoire 10e ( Gaillac) Anderhait 71e ( Villefranche)

Vaincus : 5 B Goze 22e 36e 48e 56e 59e

GAILLAC : Goze- Delrieu, Dangles, Fougedoire, L.Adell (o) Pujolar (m) Vaissière Cransac, Gerbeau, Rey - Abrial, Blancal- Julien Clergue, Vello, Olivier.Gisquet puis Florian Gisquet, Kevin et Yohan Crayssac, De Nardi, Jacob, Moustrous et Nicolas Adell.

Villefranche/Lauragais : Khedeira- Berrabah, Anderhait, Walemzic, Linger (o) Patey (m) Allabert Durrieu, Mignonat, Blache- Hoareau,Julien- Sanchez, Brindel, Pradarié puis Torrent, Mestinier, Boyer, André, Allasst, Augeat et Vogel.

Lever de rideau Gaillac- Villefranche 10-11

Article La Dépêche du midi – 26 septembre 2016 – F.B

Belascain :

Samedi nous recevions en amical Saint Sulpice sur Lèze, qui évoluera dans la poule 5. Le match a été correct et s'est passé dans une bonne ambiance devant une soixantaine de spectateurs.

Nous marquons un premier essai d'entrée de jeu. Un bel essai sur une passe au pied millimétré nous a été refusé par l'arbitre du jour.

Nous en encaisserons 5 par la suite.

Contrairement au week-end dernier nous avons essayé de produire un peu plus de jeu. On a joué convenablement les 20 premières minutes, et 10/15 minutes en seconde.

De nombreuses maladresses et des fautes grossières ont aidées nos adversaires du jour à prendre le dessus sur notre équipe.

Le dernier quart d'heure ne ressemblant à rien, le manque de condition physique est encore trop présent... malheureusement.

Cadets :

Grosse déception

En s'inclinant d'un petit point samedi les cadets uagistes ne peuvent que se nourrir de regrets tant la victoire leur a tendu les bras. Un manque d'agressivité pour certains, un trop plein d'individualisme pour d'autres, une apathie flagrante de vitesse au moment où il aurait fallu emballer la partie, une défense absente durant une bonne vingtaine de minutes cela aura suffi aux aveyronnais pour s'imposer.

Dans une poule relevée il ne faudra plus perdre beaucoup de points à la maison pour exister

Gaillac 18 – Rodez 19

Composition :Gontier, Calmettes, Mandirac, Kerchiche, Sinimale, Irissou, Garcia, Issard, Herin, Jentou, Vayssette, Mosna, Arru, Zimmerman, Ternissien, Mesquita, Lopez, Millet, Marciacq, Cloup, Raffi, Rieugnier

Féminines :

Gaillac 29 - Velleron 0

Revenir à tous les articles